Une journée à La Gacilly pendant le festival photo

aperçu du village avec rivière au premier plan

Chaque année depuis 20 ans, le charmant village de La Gacilly dans le Morbihan en Bretagne abrite un festival photo qui est devenu un rendez-vous incontournable de la photographie dans l’ouest. Des jolies rues aux terrains boisés, différents types de lieux se transforment en véritable musée à ciel ouvert, accueillant des tirages parfois gigantesques dans un cadre magnifique. Étant nous-même visiteuses assidues depuis plusieurs années, on vous emmène à sa découverte !

Que faire et que voir à La Gacilly ?

La Gacilly est un village fleuri et typique du pays de Redon qui mérite qu’on y fasse une balade. Dynamique, plusieurs boutiques d’artisanat local bordent les ruelles du centre-ville : vitraux, girouettes, sculptures à base de matériaux recyclés, cosmétiques et savons bio… N’hésitez pas à pousser leurs portes pour jeter un œil à leurs créations !

C’est aussi la patrie d’Yves Rocher, qui y a fondé son entreprise de cosmétique végétale. La présence de la Maison Yves Rocher offre aujourd’hui une variété d’activités comme la découverte de son jardin botanique, de son musée immersif ou même son restaurant et sa boutique.

Niché dans un environnement privilégié, sur les rives de l’Aff, le village plaira aux amateurs de nature. Vous pourrez aussi louer un bateau électrique sans permis pour une petite croisière en famille ou entre amis.

Enfin, si vous venez à la belle saison, vous ne pouvez pas manquer le festival photo !

Qu’est-ce que le festival photo de La Gacilly ?

Le festival photo de La Gacilly a été créé en 2004 par Jacques Rocher, fils du fondateur de la célèbre marque de cosmétiques Yves Rocher, pour mettre en valeur la beauté de la nature à travers l’objectif des photographes. Deux décennies plus tard, l’association qui gère le festival présente des auteurs de renommée internationale comme des artistes émergents.

Deux axes sont abordés dans les thématiques. D’un côté la géographie, avec un pays mis en avant chaque année, et de l’autre l’environnement, pour sensibiliser aux enjeux qui lient l’Homme à la Nature. Et c’est réussi ! On prend plaisir à regarder les images sublimes tout en étant réceptif aux messages d’alerte sur la fragilité des sujets représentés, qu’ils soient des paysages, animaux ou sociétés humaines. S’il était précurseur à son lancement, le festival répond aujourd’hui parfaitement aux préoccupations actuelles.

Son engagement, son originalité, la qualité des expositions présentées et son cadre expliquent pourquoi plus de 300 000 visiteurs du monde entier défilent d’une exposition photo à l’autre chaque année entre juin et octobre.

Quelques photos des différentes éditions du festival

Mon itinéraire favori

Devenue rituelle, notre journée à La Gacilly se déroule généralement de la même manière.

Au départ de Nantes, on s’arrange pour arriver de bonne heure à La Gacilly et on se dirige d’abord vers le camion du point info pour récupérer le programme avec le plan.

Après avoir jeté un œil aux installations et photos de la place, on part derrière l’office de tourisme pour enchaîner les visites les moins abritées dans les parcs avant que le soleil ne cogne trop fort. On remonte ensuite vers le centre-ville pour voir les photos exposées dans les rues, près des halles, dans l’ancien garage… On s’arrête aussi dans une ou deux boutiques d’art et d’artisanat au passage.

chien posant devant un panneau avec une illustration de chien
assiette garnie posée sur une table en terrasse

Il est alors temps de prendre le chemin de notre restaurant préféré où nous aurons pris soin de réserver une table (ou pas selon notre organisation du moment et la période à laquelle on s’y rend !) pour une pause bien méritée.

Après manger, nous faisons un arrêt à la librairie à côté de l’office du tourisme et il ne nous reste plus qu’à emprunter la passerelle au-dessus de la rivière pour rejoindre la maison Yves Rocher, visiter les expositions sous les arbres du parc attenant, avant de terminer par celle, gigantesque, qui se trouve sur ses murs et de retourner à notre véhicule.

Il nous reste alors encore la plupart du temps quelques heures pour explorer les environs et faire courir le chien avant de rentrer.

L’avis d’Oscar

Oscar participe chaque année à la visite du festival photo de La Gacilly. Il aime beaucoup y aller car il voit des photos de congénères lointains et aventureux, il croise beaucoup de copains, il y a de nombreuses odeurs à renifler pendant que les humains s’arrêtent devant les photos… En revanche, il fait parfois trop chaud et ça n’avance pas toujours assez vite. Sa patience est heureusement récompensée par une virée dans la nature alentours. En bref : il recommande !

Infos pratiques

Le festival photo de La Gacilly 2024

Le festival photo de La Gacilly 2024 se tiendra du 21 juin au 3 novembre et aura pour thème l’Australie, pays cher à Adeline et moi.

Programme

Les photographes exposés cette année compteront :

  • Bobbi Lockyer (Australie)
  • Adam Ferguson (Australie)
  • Matthew Abbott (Australie)
  • Viviane Dalles (France)
  • Trent Parke (Australie)
  • Narelle Autio (Australie)
  • Anne Zahalka (Australie)
  • Tamara Dean (Australie)
  • Anoek de Groot, Saeed Khan, Torsten Blackwood (Australie)
  • Joel Meyerowitz (Etats-Unis)
  • Louise Johns (Etats-Unis)
  • Alessandro Cinque (Italie)
  • George Steinmetz (Etats-Unis)
  • Mitch Dobrowner (Etats-Unis)
  • Alice Pallot (France)
  • Ulla Lohmann (Allemagne)
  • Gaël Turine (Belgique)
  • Bernard Plossu (France)
  • Sophie Zénon (France)
photo d'Uluru avec un boomerang peint devant

Week-end inaugural en présence des photographes les 22 et 23 juin avec visites d’expositions, séance de dédicaces et conférences.

Week-end des Journées européennes du patrimoine les 21 et 22 septembre avec des animations.

Horaires

L’avantage d’une exposition en plein air, c’est qu’il n’y a pas d’horaires particulier ! Mais en juillet-août, en particulier le week-end, on vous conseille d’arriver tôt pour éviter foule et chaleur.

Tarif : gratuit ! La visite des expositions, même en intérieur, est gratuite. Consultez le programme si vous souhaitez connaître les conditions de participation aux ateliers.

Plus d’informations sur le site Internet du festival.

Comment aller à La Gacilly

La Gacilly est située à la frontière de 2 départements bretons, à une distance de 60 km de Rennes (1h en voiture) et de Vannes (50 min), et à 90 km de Nantes (1h20).

Stationnement

De grands parkings sont mis à disposition le long de la rivière. En haute saison, le centre-ville devient piéton.

Où manger ?

De nombreux restaurants se trouvent dans la qui monte (rue la Fayette) : crêperie, pizzeria… Il y en a pour tous les goûts et de ceux qu’on a testés, tous étaient agréables. Mais en ce qui me concerne, j’aime réserver une table en terrasse aux Enfants Gâtés qui propose une cuisine délicate et délicieuse (option végétarienne dans le menu). Une adresse dog friendly qui est devenue un rendez-vous annuel lors de ma visite du festival et que j’essaie de ne pas manquer !

Office du tourisme

Consultez le site Internet de l’office du tourisme si vous avez besoin de davantage d’informations, ou contactez-les directement.

Adresse : Place du Bout du Pont, 56200 La Gacilly

Téléphone : 02 99 08 21 75

Que visiter dans les environs de La Gacilly ?

Au cœur des terres bretonnes, La Gacilly est le point de départ idéal pour explorer la nature et les villages environnants. Si vous aimez la randonnée, vous pouvez vous balader le long du canal de Nantes à Brest ou vous rendre aux landes de Cojoux à Saint-Just pour une belle marche parmi les menhirs dissiminés dans le paysage. D’ailleurs, si vous vous intéressez aux mégalithes, on vous recommande l’alignement de Monteneuf, riche en pierres et en activités !


Article précédent

Lexique mégalithique

Laisser un commentaire