Tantôt citadines, tantôt sauvages, les rives de l’Erdre sont envoûtantes ! Accessibles dès le centre ville de Nantes, elles nous plongent rapidement en pleine nature. Jolis bateaux, vieux manoirs et maisons de maitres ponctuent la balade. Je vous emmène découvrir mes coins préférés entre le haut du cours des 50 otages et le pont de la Jonelière.

C’est une balade que je connais bien car cette rivière est mon refuge quand j’ai besoin de prendre l’air. Le matin, le soir, en hiver, au printemps, il n’y a pas d’heure ni de saison pour se balader sur les rives de l’Erdre.

J’ai l’habitude d’emprunter le sentier depuis Port Boyer mais pour cette balade, partons du centre ville de Nantes.

Le sentier dont je vous parle aujourd’hui fait une douzaine de kilomètres et est plutôt plat et facile. Attention quand même en temps de pluie, certaines parties peuvent être boueuses (c’est la campagne). Mieux vaut donc prévoir de bonnes chaussures.

L’île de Versailles et les vieux chalands

Depuis le monument des 50 otages, je pars sur la rive droite (vers la gauche) et emprunte le quai de Versailles. On se retourne et la vue sur la tour de Bretagne se dévoile.

Pont Saint Mihiel

Un petit détour sur le pont Saint Mihiel s’impose. Les quais sont vides en ce dimanche matin mais les jolis soirs d’été ou de printemps, c’est un des lieux à Nantes où il est sympa de venir boire un verre ou pique-niquer.

Vue sur l'Erdre et la tour de Bretagne depuis le pont Saint-Mihiel #nantes #loirealtantique

L’île de Versailles

Joli jardin japonais de l'île de Versailles à Nantes. On y accède depuis les deux rives de l'Erdre, à deux pas du centre ville de Nantes. #nantes #loireatlantique
L’ile de Versailles

Je continue mon chemin, des petites barques sont amarrées le long des quais et bientôt se dévoile le pont qui mène à l’île de Versailles. Ici c’est un petit bout du Japon à Nantes. Tous les éléments d’un jardin zen sont réunis : l’eau, le végétal, le minéral et l’énergie que tout cela dégage !

Je recommande un petit détour à la maison de l’Erdre qui invite à faire la connaissance de la vie de cette rivière à l’époque des lavandières, de son écosystème, de sa faune et de sa flore aujourd’hui. J’ai appris plein de choses. L’exposition permanente était en train d’être modernisée lors de mon dernier passage début mai, j’y retournerai.

Pont Général de la Motte-Rouge

Vue sur l'Erdre depuis le pont du Général de la Motte-Rouge #nantes #loireatlantique
Vue du pont du Général la Motte-Rouge

Je reprends ma route le long des quais, monte sur le pont du Général de la Motte-Rouge pour profiter de la vue sur cette maison d’architecte en bois, l’île de Versailles et au loin la tour de Bretagne.

Entre ce pont et le pont de la Tortière, ce sont les bateaux qu’il faut regarder sur les rives de l’Erdre.

En été, certains sont cachés derrière les banches mais de jolies vues sont offertes aux plus curieux.

Autrefois c’est ici qu’étaient amarrés les bateaux lavoirs. Boulevard Van Iseghem, vous croiserez un bateau-lavoir auquel est accouplé l’embarcadère, un gîte fluvial qui donne bien envie de s’y réfugier.

Au chaland qui passe, un bateau amarré sur les rives de l'Erdre, à deux pas du centre ville #nantes #loireatlantique
Bateau amarré sur les rives de l’Erdre boulevard Van Iseghem

Du pont de la Tortière à la Jonelière

Arrivée au pont de la Tortière, je continue tout droit. A partir de ce point le sentier devient plus nature et sauvage. Ici c’est sublime en automne quand les feuilles deviennent orange.

Vue sur les rives de l'Erdre depuis le pont de la Tortière à Nantes #LoireAtlantique #nantes
Vue du pont de la Tortière

Derrière les murs sur votre gauche se cachent de très belles maisons de maîtres ou des petits manoirs. Vous pourrez les voir de l’autre rive en redescendant vers le centre ville.

Aux environs des facultés, et si la fatigue se fait sentir, un traversier vous emmène vers Port Boyer, sinon continuez votre chemin tout droit. Vous pouvez aussi partir vers la gauche pour rejoindre la vallée du Cens (une autre balade verte assez sympa).

Nous allons continuer à longer l’Erdre, regarder les petits voiliers et les avirons faire des longueurs. Ils me donnent toujours envie de m’inscrire dans un club des clubs présents sur l’Erdre 😉

Pont de la Jonelière

Arrivée au pont de Jonelière, on peut continuer tout droit en direction de la Chapelle sur Erdre mais je ne suis pas encore allée explorer ce coin-là. Nous allons donc monter les escaliers (environ 3 étages je dirais) et profiter de la vue avant de redescendre sur l’autre rive. En fin de journée, quand les couleurs sont belles et chaudes, c’est très beau.

Une fois en bas des escaliers, vous pourrez découvrir le Parc de la Chantrerie si vous partez vers votre gauche. Ce grand domaine aménagé par le paysagiste nantais Dominique Noisette (comme le parc de Procé) héberge un grand chateau, une ferme pédagogique et l’école vétérinaire de Nantes.

Nous, nous allons redescendre doucement vers la ville. Entre le pont de la Jonelière et le pont de la Tortière, vous passerez à côté de petites zones marécageuses. Ouvrez bien les yeux pour voir oiseaux et autres petites bestioles. Au niveau de Port Boyer, il y a quelques panneaux d’affichages avec des explications sur ces zones humides et ce que vous pouvez y trouver.

C’est par là aussi que vous pourrez voir les belles maisons situées sur l’autre rive comme celle-ci :

Les rives de l'Erdre en automne #nantes #loireatlantique
Les rives de l’Erdre en automne

L’arrivée sur une passerelle marque la proximité du pont de Tortière. Continuer tout droit et vous arriverez directement dans le centre de Nantes. Petit à petit vous allez retrouver une ambiance plus urbaine, repasserez le pont du Général de la Motte-rouge, l’ile de Versailles sur votre droite puis le pont Saint-Mihiel.

Vous pouvez vous arrêter au square Maquis-de-Saffré pour voir la vue la tour de Bretagne. Empruntez ensuite le quai Ceineray (en regardant la belle vue sur l’Erdre) et vous serez revenu au point de départ.

Vue sur l'Erdre depuis le quai Ceineray, en plein centre ville de Nantes #loireatlantique #nantes
Vue sur l’Erdre depuis le quai Ceineray

Après avoir marché une bonne douzaine de kilomètres, je vous conseille de vous arrêter boire une petite bière au Bateau lavoir (d’avril à octobre à partir de 17h30) pour vous féliciter de cette belle promenade.

Découvrir les rives de l’Erdre autrement :

D'autres façons de découvrir l'Erdre :
- Le voyage photo en bateau d'Elise Fournier, une photographe nantaise
- Louer un bateau électrique, un kayak ou un paddle chez Floating Nantes
ou le Ruban vert
- Dans mon article 5 guides touristiques sur Nantes, je vous parle d'un
livre avec de nombreuses randonnées à faire dans la métropole nantaise.

Et elle se trouve où l’Erdre à Nantes ?

Centrer
Itinéraires
Flâneries sur les rives de l’Erdre