10 sites mégalithiques à voir sur la côte de granit rose

haut d'un menhir dépassant de la mer

Comme dans le reste de la Bretagne, et même le reste de l’Europe, la Côte de Granit Rose abrite un bon nombre de mégalithes. Des fréquents menhirs, dolmens et allées couvertes aux plus rares cromlech et tumulus, ces monuments préhistoriques font partie du paysage, de l’Histoire et ont alimenté les légendes. Quelle que soit votre raison de vous y intéresser, nous avons sélectionné les principaux pour que vous puissiez les découvrir, tous l’un après l’autre ou seulement celui qui vous inspire le plus.

Le grand menhir christianisé de Saint-Uzec à Pleumeur-Bodou

haut menhir surmonté d'une croix et orné de gravures

Impressionnant par sa taille et ses ornements, c’est le menhir à ne pas manquer lors de toute découverte de la côte de granit rose.

D’une hauteur de 7,50 mètres, ce menhir devait être encore plus haut à l’origine. En effet, son extrémité a été taillée au XVIIe siècle pour le christianiser et tenter de mettre un terme aux rites païens qu’il devait engendrer. C’est ainsi qu’on le voit aujourd’hui orné d’une croix et de bas-reliefs représentant la passion du Christ. Autrefois peint, il a perdu sa couleur au profit du granit.

Prenez le temps de faire le tour, les marques d’érosion au dos lui donnent une toute autre allure.

Menhir christianisé de St Uzec

40 Route du Menhir, 22560 Pleumeur-Bodou

Quelques places de stationnement sont juste à côté du menhir.

Accès libre

Le dolmen et l’allée couverte de Kerguntuil

Dans un même champ à la frontière entre Trégastel et Pleumeur-Bodou se dressent deux mégalithes d’exception.

Le dolmen de Kerguntuil est semi-enterré. Si on arrive par l’arrière, on a l’impression qu’il n’est pas très grand. Mais par l’avant, on peut entrer et se tenir debout à l’intérieur. Si spacieux qu’il servit un temps de maison à des paysans peu fortunés.

L’allée couverte de Kerguntuil, adossée à un talus, est plus longue mais beaucoup plus basse de plafond. Cela vaut pourtant la peine de marcher en canard jusqu’au fond car sur l’un des derniers piliers se cache son trésor : la représentation de la déesse-mère en 8 exemplaires ! Cette gravure en bas-relief demande un peu d’imagination pour nos esprits contemporains mais vous réussirez sans nul doute à identifier une partie des paires de seins et du collier suspendu dessous.

Site mégalithique de Kerguntuil

19 Route de Kerguntuil pour le dolmen

4 Route de Kerianegan pour l’allée couverte

22560 Pleumeur-Bodou

Choisissez une adresse ou l’autre pour vous garer et traversez le champ à pied une fois sur place. Il n’y a pas vraiment de parking mais les routes sont peu passantes. Vous pourrez donc vous arrêter sur le bas-côté.

Accès libre

L’allée couverte de Prajou Menhir à l’Île Grande

longue allée couverte dans la végétation

Contrairement à ce que son nom laisse penser, Prajou Menhir est une allée couverte ! Son nom signifie « prairies des pierres longues » en breton, et c’est exactement ça : de grandes pierres assemblées sur une longueur de 14,50 mètres dans une prairie. Comme dans d’autres monuments de ce genre dans les environs, la déesse serait représentée à son extrémité la plus éloignée de l’entrée. C’est la partie la moins facile à observer, aussi il est peu probable que vous la trouviez. Cependant, les dimensions imposantes et l’état de conservation de l’ensemble valent le coup d’oeil.

Allée couverte de Prajou Menhir

6499 Rue de l’Île Grande, 22343 Trébeurden

L’allée couverte est cachée par la végétation le long de la route, juste avant l’entrée de l’Île Grande sur la gauche. Indiquée par un petit panneau peu visible. Ralentissez en approchant sinon vous risquez fort de ne pas remarquer l’entrée de champ où elle se trouve.

Vous pouvez stationner à côté des containers à verre et recyclable situés à quelques dizaines de mètres.

Accès libre

L’allée couverte de Ty Lia à l’Île Grande

allée couverte entourée de pierres dressées

Située en haut de l’île, Ty Lia est un monument funéraire néolithique avec vue mer. D’assez bonne taille, il est entouré de pierres dressées dont l’origine est incertaine. C’est un bon endroit où faire une pause lors d’une randonnée à l’Île Grande. Faites attention si vous passez par une nuit de pleine lune, la légende dit que c’est la maison des C’horrandoned, fées facétieuses capables de mauvais tours si vous les vexez.

Allée couverte Ty Lia

1 Rue de Quatre Vents, 22560 Pleumeur-Bodou

Vous pouvez stationner sur le bas-côté aménagé à côté de l’allée couverte.

Accès libre

L’allée couverte de Crec’h Quillé à Saint-Quay-Perros

vue sur le tertre et l'allée couverte

Découverte en 1956, l’allée couverte de Crec’h Quillé était enfouie dans la végétation. Restaurée dans les années soixante, elle a été dégagée et rendue accessible au public gratuitement. Les fouilles ont mis au jour du mobilier funéraire comme des poteries, haches polies, lames de silex et pendeloques.

Elle a trois particularités qui la différencient de beaucoup d’autres allées couvertes :

  • Si les dalles de couverture ne sont plus nombreuses, son tertre en revanche est bien conservé. Cette butte de terre qui devait à l’époque recouvrir tout le monument subsiste rarement. Vous la verrez ici délimitée par des murets de pierre sèche.
  • Elle comporte une entrée latérale alors que d’habitude, c’est plutôt à une extrémité que se fait l’accès.
  • Une déesse est gravée sur l’un des orthostates (dalle verticale). Lorsque vous entrez dans l’allée couverte, regardez la pierre en face de vous sur la gauche et cherchez une forme qui correspondrait à deux seins au-dessus d’un collier.

Allée couverte de Crec’h Quillé

5 Résidence Crec’h Quillé, 22700 Saint-Quay-Perros

Situé en impasse au fond d’un lotissement, l’accès est interdit aux voitures. Stationnez avant l’entrée de la rue. Pour ceux qui seraient tentés de s’approcher au plus près, le demi-tour est difficile et il existe un gros risque d’enlisement en hiver.

Accès libre

L’allée couverte de l’île Milliau à Trébeurden

grosses pierres sous un ciel chargé

L’allée couverte de l’île Milliau ne se laisse pas approcher par n’importe qui. Il faut en effet prévoir d’aller lui rendre visite, ou au moins de se balader sur l’île. Située à l’extrémité de la plage de Tresmeur à Trébeurden, près du port, l’île est accessible à pied uniquement à marée basse. Un petit passage caillouteux permet de traverser à sec. Vous n’aurez plus qu’à suivre le sentier pour arriver au gîte à côté duquel trône majestueusement l’allée couverte.

Erigée sur les hauteurs de l’île, les lourdes pierres lui font atteindre des dimensions maximales de 12 mètres de long par 2 mètres de large sur 1,75 mètre de haut. Un ensemble massif qui a l’air de défier le mauvais temps.

A ses côtés, vous aurez également une vue imprenable sur la baie de l’île Molène.

Allée couverte de l’île Milliau

Ile Milliau 22560 Trébeurden

Impossible d’accéder autrement qu’en bateau ou à pied à marée basse.

Accès libre

Le menhir immergé du Toëno à Trébeurden

Perdu dans la grève et pas bien haut, à première vue, on se demande pourquoi faire un détour pour aller voir ce menhir. Mais si on y regarde de plus près, déjà, les menhirs dans le sable sont assez rares. Il en existe d’autres bien sûr, mais les éléments les couchent plus souvent que sur la terre ferme et ils disparaissent plus rapidement.

Ce qu’on aime avec le menhir du Toëno, c’est qu’il ne livre pas ses attraits si facilement. Il faut se donner la peine d’approcher à marée basse pour se rendre compte qu’ils sont en fait deux, l’autre étant presque enseveli au pied de celui qui se dresse fièrement. Mais c’est surtout lors des grandes marées qu’il faut venir le voir, seul au milieu des eaux, l’air dramatique.

Menhir du Toëno

Chemin du Toeno, 22560 Trébeurden

Places de stationnement le long de la plage.

Accès libre

Le menhir christianisé de Saint-Samson

petit menhir orné d'une croix devant une chapelle

Autre menhir christianisé de la côte de granit rose, Saint-Samson ne mesure qu’1,85 mètre de haut. Ridicule à côté de son cousin de Saint-Uzec, d’autant plus que sa croix est beaucoup plus grossière, c’est dans son environnement et son folklore que son intérêt réside.

En effet, une mignonne chapelle lui fait parfois de l’ombre. Avec sa fontaine à deux pas, le lieu vaut un arrêt. Mais c’est surtout la forme phallique de la pierre dressée qui lui a valu la visite des pèlerins. Comment ne pas lui prêter des vertus médicinales notamment niveau fertilité et virilité ?

A vous de voir si vous avez envie d’aller vous frotter à son échancrure.

Chapelle de Saint-Samson

27 Route de Saint-Samson, 22560 Pleumeur-Bodou

Stationnement facile.

Accès libre

L’allée couverte de Keryvon

dolmen en bord de mer

Passant à toute vitesse à côté pendant des années, j’ai longtemps cru qu’il s’agissait d’un dolmen. Et puis un jour où la mer derrière avait des airs de Caraïbes, j’ai eu envie de m’approcher pour faire des photos. J’ai alors découvert que les quelques pierres que l’on peut voir sont les restes d’une allée couverte qui devait être bien plus importante.

L’atout de ce lieu réside surtout dans l’effet carte postale que l’ensemble produit : un symbole du passé, un paysage marin grandiose, et une pincée de légende grâce à l’île d’Aval au fond qui abriterait la dépouille du roi Arthur. L’essence de la Bretagne.

Allée couverte de Keryvon

D788, 22560 Pleumeur-Bodou

Située au bord de la route départementale particulièrement passante, il est assez difficile de s’arrêter et de stationner juste à côté. Essayez le parking de la plage de Keryvon à proximité.

Accès libre

Le cromlech de Tossen Keller à Penvénan

cercle de petits menhirs

Unique dans les environs, le cromlech de Tossen Keller est un cercle de pierres dressées de grande circonférence. Pas moins de 58 menhirs de schiste et granit fond la ronde. S’ils ne sont pas très hauts, leur nombre compense largement. Mais ce n’est rien par rapport à sa gloire passée.

Malheureusement déplacé car menacé de destruction, ce cromlech ne doit pas beaucoup ressembler au monument de départ. Il devait être un tumulus d’environ 10 mètres de haut pour 40 mètres de diamètre, abritant plusieurs tombes. Reconstitué au mieux, sa préservation est un lot de consolation.

Tumulus de Tossen Keller

21 Rue de Croas Cornado, 22710 Penvénan

Stationnez sur le petit parking de la chapelle Saint Gonval juste à côté.

Accès libre

La carte des mégalithes de la côte de granit rose

carte des différents sites mégalithiques

Un patrimoine à préserver

On a la chance dans cette partie de la Bretagne de pouvoir visiter de nombreux mégalithes à toute heure du jour et de la nuit, et ce gratuitement. Faisons en sorte qu’il en reste ainsi.

On voit parfois des touristes grimper sur les différents mégalithes. Contrairement aux magnifiques rochers façonnés de manière naturelle par les éléments sur la côte de granit rose, il s’agit ici de monuments funéraires. Tout comme on ne galope pas sur les tombes au cimetière, ces pierres méritent le respect. Elles auront ainsi un peu plus de chances d’être préservées pour les générations futures.

deux personnes debout sur un mégalithe

Ces deux là étaient en train de se prendre en photo sur l’allée couverte de Kerguntuil à notre arrivée. Ils se sont dépêchés de grimper sur le dolmen avant de repartir en vitesse. Ils n’ont pas pris le temps de lire le panneau d’explications et ont loupé le trésor des lieux.

Laisser un commentaire